La Ligue de l'enseignement de Bourgogne Franche Comté

L'actualité

23 Octobre 2017
TOUTES SPORTIVES !
Dans le cadre du dispositif TOUTES SPORTIVES, et en partenariat avec le Comité UFOLEP Bourgogne-Fran...
16 Décembre 2016
La Ligue de l'enseignement de Bourgogne Franche-Comté !
Suite à l'assemblée générale du 22 novembre, "La Ligue de l'enseignement de Bourgogne" deviendra "La...
5 Octobre 2016
Spectacles en recommandé
La programmation de l’édition 2017 de "Spectacles en recommandé" est enfin bouclée ! Vous pouvez la...
22 Juillet 2016
Partir en livre : Mercredi 27 et jeudi 28 juillet 2016 à Auxerre
La Ligue de l’Enseignement dans le cadre de son programme culturel « Lire et faire lire » qu’elle co...
22 Avril 2016
Comment fonctionne l'E2C 89 ?
Article du 13 avril 2016 dans l'Yonne Républicaine.
18 Avril 2016
La Nordic, événement 100% marche nordique
La Nordic est un concept d'événement mis en place sur la région Bourgogne. Dans le cadre d'une pr...
11 Mars 2016
La Fabrique du Citoyen, Une histoire républicaine de la Ligue de l'enseignement, diffusion le Samedi 12 mars 2016 à 22h00 sur LCP
La Fabrique du Citoyen, Une histoire républicaine de la Ligue de l'enseignement, diffusion le Samedi...
11 Février 2016
Le 31 mars 2016, la coordination régionale Lire et Faire Lire de Bourgogne organise l’événement « 15 ans / 15 auteurs » à Auxerre (89).
A l’occasion des 15 ans de notre programme d’ouverture à la lecture et de solidarité intergénération...
8 Janvier 2016
Jouons la carte de la fraternité
Le 21 mars, à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le racisme, plus de 150000 cartes po...
30 Juin 2015
Toutes les inforrmations sur le CQP ALS
Vous souhaitez devenir animateur sportif et passer le CQP ALS ? Voici toutes les informations dan...

Newsletter

Pour recevoir notre Newsletter, inscrivez votre adresse e-mail :

Education

Echec scolaire, illettrisme, décrochage :

Réparer oui, mais avant tout prévenir

Le système scolaire français continue de se dégrader. Sans surprise, l’enquête PISA 2012 révèle une fois de plus les piètres performances de nos élèves de 15 ans en mathématiques mais aussi en compréhension de l’écrit.

Plus inquiétant encore que ces « mauvais résultats », c’est bien notre école elle-même qui amplifie les inégalités sociales et laisse sur le bord du chemin un nombre toujours plus croissant d’enfants. Année après année, toutes les évaluations internationales, corroborées par celles du ministère, le démontrent : l’écart se creuse entre les élèves. Le nombre d’élèves « en difficulté » s’est ainsi envolé de 30 % en dix ans, pour atteindre plus d’un élève sur cinq aujourd’hui, alors que dans le même temps, la part des élèves « excellents » est restée stable.

Il existe un domaine où, invariablement les élèves français savent être en avance sur les autres : celui de l’anxiété et du manque de confiance en soi.
Nous le répétons depuis longtemps : la compétition et le tri scolaires font des ravages. Notre système scolaire est plus discriminant que les autres pour les enfants d’origine modeste et ceux issus de l’immigration. L’école n’a pas réussi à se réformer, il est donc aujourd’hui vital de le faire tant sur les structures, les contenus que sur les pratiques pédagogiques. L’école de la République ne peut plus s’accommoder ni des vaincus ni des vainqueurs du mérite.
Corriger l’influence de l’origine sociale sur les acquis des élèves et développer la capacité de tous à apprendre tout au long de la vie, voilà l’ardente priorité collective, non seulement de l’éducation nationale, mais de tous ceux qui sont attachés à une démocratie vivante, soucieuse d’émancipation et de solidarité.
Parce qu’elle considère que par définition tout individu est « éducable », la Ligue de l’enseignement de Bourgogne ne se résoudra jamais à considérer que l’échec scolaire, le défaut de formation ou l’illettrisme sont inéluctables ou, qu’après tout, il serait assez logique qu’au sein de notre société, certains soient condamnés pour ces raisons à une forme de relégation sociale.

La Ligue entend au contraire être aussi présente sur la prévention que sur la réparation.

La prévention

« Si vous pensez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance ». Cette phrase d’Abraham LINCOLN, maintes fois employée, illustre à la perfection ce que chacun pressent en matière d’éducation comme en toutes choses : il vaut mieux prévenir que guérir !

Lire et Faire Lire

Menée partenariat au niveau national avec l’Union nationale des associations familiales (UNAF), cette action vise à familiariser les jeunes enfants, de 3 mois à 11 ans, voire au-delà, au livre et à la lecture. Des personnes retraitées, et formées, interviennent régulièrement auprès des enfants.
196 groupes sont actuellement en activité sur la Région. Ce nombre devrait croître de manière très importante car Lire et Faire Lire constitue une belle opportunité dans le cadre de la mise en œuvre des rythmes scolaires.

La refondation de l’Ecole

La réforme ambitieuse que le gouvernement a engagée est fondamentale, les rythmes scolaires n’en constituant qu’une petite partie. En effet, il s’agit :
- de réconcilier la population avec son Ecole : les communes, les parents, les associations sont par exemple invités à participer à la construction d’une nouvelle semaine scolaire pour nos enfants. La Ligue intervient sur les activités périscolaires et sur la formation des personnels dans de nombreuses écoles de la région, seule ou en partenariat avec les Francas.
- de mieux former les futurs enseignants qui voient leurs stages en situation professionnelle très largement augmentés
- de revoir des programmes trop chargés
- de renforcer l’encadrement pédagogique en moyens et en compétences

Dans tous ces domaines, la Ligue est présente, apporte son appui et ses savoir-faire

Les activités sportives à l’école

L’USEP est présente dans de nombreuses écoles et tend à se développer de manière importante. C’est ainsi que, par exemple, la Ville de DIJON lui a confié de très nombreuses animations dans le cadre des nouvelles activités périscolaires

La lutte contre les discriminations

Ce domaine d’activité est essentielle chez les jeunes car elle permettra à l’avenir que les questions liées aux discriminations (handicap, sexe, orientation sexuelle, genre, origines …) soient beaucoup mieux de traitées, renforçant ainsi l’égalité des chances.


La remédiation et la réparation

Face aux difficultés et aux échecs, la Ligue intervient également concrètement.

Le pôle de recherche et de développement sur les langages
Installé au sein de la Communauté urbaine Le Creusot-Montceau depuis une quinzaine d’années, le pôle permet de :
 repérer les enfants présentant des troubles des apprentissages (langage écrit, oral, calcul et troubles associés),
 inventer, tester et généraliser des outils de dépistage et de remédiation,
 former les personnels,
 participer à des travaux de recherche à dimension nationale.

Ses impacts sont significatifs :
 la prise en compte spécifique de ces enfants dans leur cursus scolaire et de formation à l’échelon local, départemental et national,
 une contribution à la redéfinition des objectifs de l’école maternelle en France,
 des progrès scolaires importants constatés dans les établissements du second degré grâce entre autres à la mobilisation des équipes pédagogiques
 le renforcement des actions tendant à une meilleure maîtrise du langage dès le plus jeune âge.
Ses moyens sont maîtrisés :
 un budget contenu
 un partenariat original et efficace entre la CCM, l’éducation nationale, l’INSERM, l’Université Paris-Descartes et la Ligue de l’enseignement.
Pour en savoir plus : vous pouvez télécharger la plaquette du pôle langage.

Les écoles de la 2ème chance de Côte d’Or, de Saône et Loire et de l'Yonne

Lorsque l’échec scolaire est patent, que le jeune a décroché, peuvent être envisagées des solutions lourdes de « requalification » qui peuvent passer par différentes autres structures (les ateliers pédagogiques personnalisés …) qui sont à mobiliser avec l’ensemble des acteurs de l’insertion sociale et professionnelle

Dispositifs départementaux d’insertion sociale et professionnelle portés par la Ligue de l’enseignement, ces écoles sontle fruit d’un partenariat avec l’AFPA de Bourgogne. 

Les E2C ont vocation à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes de 18 à 30 ans.« L’école de la 2ème chance » est un instrument de lutte contre l’exclusion par l’éducation ; prolongement de la réflexion du livre blanc de la commission européenne sur l’éducation et la formation. Elle encourage la valorisation de l’expérience, la reconnaissance des compétences acquises, l’orientation vers les métiers en tension, la mobilité et l’accès à l’emploi. Elle cherche à développer la responsabilité des stagiaires et à les rendre acteurs de leur propre changement au sein de la société. 

Objectifs : 
L'E2C propose une mobilisation globale (physique, intellectuelle, professionnelle...) à tous ceux qui n'ont pas de solution pour trouver un emploi, accéder à une qualification… 
L'E2C prend en compte la situation du bénéficiaire et gère dans le même temps les différents aspects : personnels, professionnels, santé... 

Publics : 
• Public mixte de jeunes adultes de 18 à 30 ans 
• Sans (ou peu) de qualification 
• Déscolarisé depuis plus d’un an 
• Demandeur d’emploi à l’entrée en formation 

Lieux : 

Campus de l’AFPA, sites de Chevigny (21) http://e2c-dijon.org/et de Montceau les Mines ; 2 avenue de la Gare - 89700 Tonnerre

La lutte contre l’illettrisme

Réapprendre à tout âge, c’est possible. La Ligue anime des dispositifs spécifiques sur les départements de la Nièvre et de la Côte d’Or. Ils ont vocation à se développer autant que de besoin dans les deux autres départements bourguignons, sous formes d’initiatives propres ou de partenariats sur des actions existantes.


Collectivités publiques, associations locales, habitants de tous âges, si ces questions vous intéressent, vous pouvez nous contacter par E-mail à : ligue.bourgogne@laligue.org ou par téléphone : 03 86 71 97 44

  Page rédigée par Barbara
Dernière mise à jour le 23 Avril 2015